Le Sud Lipez et le Salar d’Uyuni

3

July 5, 2013 by 2sorefeet

Le dépaysement entre l’Argentine et la Bolivie est total.  A peine avons-nous passé la frontière que c’est tout une autre ambiance qui nous attend. Les rues grouillent d’animation. C’est bruyant, coloré et désorganisé. Les rabatteurs des compagnies de bus crient à tue-tête leurs destinations. On est littéralement assaillis. Les cholitas (boliviennes en tenue traditionnelle) sont partout.  Et finalement, le menu du jour est à 1,40 €. L’Argentine est définitivement derrière nous.

On commence notre voyage en Bolivie par l’excursion presque incontournable du pays :  le Sud Lipez et le Salar de Uyuni. Au programme 4 jours de jeep  avec des paysages à couper le souffle (montagnes, volcans, lagunes, geysers, désert de sel), des animaux de toutes sortes (lamas, vigognes, flamants roses, autruches) et des nuits glaciales à presque 5000 mètres d’altitude.

IMG_5850

Avant toutes choses on passe à la boutique du coin afin de s’équiper pour affronter le froid. La nuit, les températures peuvent descendre jusqu’à – 25 degrés. Brrhhh. Et bien-sûr les refuges ne sont pas chauffés. J’avoue que je redoute un peu. On dévalise carrément la boutique et on ressort  couverts d’alpaga des pieds à la tête. Collants en alpaga, pull en alpaga, chaussettes en alpaga. La totale ! Avec tout ça, on devrait pouvoir survivre.

On part le lendemain à 8h30 tapante. Dans notre jeep, Clara, une française rencontrée deux jours plus tôt, Reinaldo, notre guide-chauffeur, et Josefina, notre cuisinière.  Nous voyageons en tandem avec une autre jeep avec deux anglaises, une canadienne et un australien.

Le premier jour nous roulons presque 10 heures et nous ne nous arrêtons pas beaucoup.  Les paysages sont déjà sublimes mais Reinaldo nous dit que le plus beau reste à venir.  Nous montons jusqu’à 5000 mètres et les premiers effets de l’altitude ne tardent pas à se faire ressentir.  On a tous un peu mal à la tête mais les feuilles de coca nous soulagent un peu.

IMG_5753Fatigués par cette longue journée, on est contents d’enfin arriver à notre refuge. Nous sommes à  4500 mètres d’altitude. Il fait froid mais pas autant que ce que nous avions imaginé.

Le lendemain on commence la journée par un petit bain dans une source d’eau chaude à 37 degrés. Enlever nos précieuses couches d’alpaga par ce froid fut un vrai supplice mais qu’est-ce que ça en valait la peine.  On est tout détendus et bien réchauffés pour continuer le reste de la journée.

IMG_5832On roule à travers l’Altiplano. On découvre un paysage désertique, parfois presque lunaire, surplombé par la Cordillère Occidentale et ses sommets volcaniques.

Cette deuxième journée est riche en découverte. Nous passons par des paysages plus beaux les uns que les autres. Voici un petit aperçu de ce que nous avons pu admirer:

Le désert de Salvador Dali, appelé comme le peintre à cause des coupes surréalistes des pierres taillées par le vent.

IMG_5846

La laguna verde avec le volcan Licancabur en toile de fond. Sa couleur change en fonction des vents. D’après notre guide Reinaldo, la couleur de la lagune peut être encore bien plus belle que ce qu’elle n’est aujourd’hui. Mais nous on la trouve déjà pas mal.  On est à 4500 mètres d’altitude et derrière se trouve le Chili.

IMG_5858 IMG_5862 IMG_5866

Les geysers de Sol de Manana avec ses fumerolles, ses mares de boues et son odeur d’œuf pourri.

IMG_5910

Finalement, la Laguna Colorada, une lagune qui doit sa couleur rouge aux algues microscopiques qui servent de nourriture aux flamants roses. Il fait un froid sibérien. Le vent est glacial et  nous brule le visage. Alors que l’on se dirige vers notre refuge, quelques flocons commencent à tomber.

IMG_5927IMG_5945 IMG_5939

On passe notre soirée à jouer aux cartes avec notre groupe. Nous sommes emmitouflés dans toutes nos couches et couvertures. Les anglaises, fidèles à leur réputation, ont apporté une bouteille de Ruhm mais elle ne suffit pas à nous réchauffer. Finalement à 21h30, vaincus par le froid, nous sommes tous au lit sous 3 kilos de couverture.

Il fait tout blanc lorsqu’on se réveille pour notre troisième journée. Il a neigé quelques centimètres pendant la nuit et avec le soleil qui brille ce matin, c’est tout simplement magique.

IMG_5974On roule à travers une immense étendue de neige pendant plusieurs heures.  On a l’impression d’être en Antarctique (les pingouins en moins).

IMG_6021 IMG_6023 IMG_6027 Après s’être baladé dans la neige, nos pieds ne sont plus qu’un bloc de glace et on essaye de se les réchauffer comme on peut.

La technique de John pour se rechauffer les pieds

La technique de John pour se rechauffer les pieds

Tout doucement on descend en altitude et la neige disparait peu à peu. On s’arrête près d’une lagune, dont j’ai oublié le nom, où barbotent des centaines de flamants roses. Ils ne sont pas farouches, ce qui nous permet de les observer de près.

IMG_6070 IMG_6078 IMG_6061IMG_6081

Au milieu de l’après-midi, on arrive à notre hôtel, qui a la particularité d’être entièrement construit en sel (mobilier compris). Heureusement il fait un peu moins froid que la nuit précédente et en plus il nous reste du Ruhm😉 On passe une dernière super soirée avec notre groupe avant de rejoindre nos lits de sel pour une courte nuit (demain nous nous réveillons avant l’aube pour voir le lever du soleil sur le Salar).

Nous partons à 5h30 du matin en direction du Salar d’Uyuni, le plus grand désert de sel au monde. En tout, le Salar représente une superficie de 12 500 km2 et 64 milliard de tonnes de sel.  On débarque au lever du jour sur l’Isla Inca Huasi, une petite ile volcanique parsemée de cactus, au-dessus de laquelle on a un point de vue panoramique sur le Salar. Le lever du soleil est magnifique. On a l’impression d’être au milieu d’un lac gelé.

IMG_6164On part ensuite en jeep au milieu du Salar pour une séance de « fotos locos ». On s’éclate comme des petits fous avec les perspectives que nous offre cette immense étendue de blanc. Pour vous, un aperçu de nos meilleurs clichés.

IMG_6206 IMG_6240 IMG_6228

Avec Josefina

Avec Josefina

 

IMG_6221 IMG_6215 IMG_6201

Notre groupe

Notre groupe

Après plus d’une heure de séance photos, il est temps de se diriger tout doucement vers Uyuni (une ville sale, grise et moche où on ne compte pas s’attarder). On dit au revoir à nos deux copines anglaises qui partent à La Paz et on continue notre route vers Potosi avec Clara, Kristin la canadienne, et Rowan  l’australien.

3 thoughts on “Le Sud Lipez et le Salar d’Uyuni

  1. motch says:

    magnifique photos!
    Et deux baroudeurs en forme
    merci de nous faire participer
    bisous
    MP

  2. Sandra says:

    Waouw…super les photos!!! Mention spéciale pour les “fotos locos”…j’adore!!! J’espère que vous allez bien et que tout se passe comme vous le souhaitez. Hâte de vous lire…Besos amigos🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Archives

%d bloggers like this: